Chit Chat



Chit Chat



Difficile de faire du rock'n'roll quand on vient de Ann Arbor tant l'ombre des glorieux ainés doit être envahissante (The Stooges...). Pourtant les 4 de Chit Chat ne semblent pas vraiment impressionnés par ce passé qu'ils revisitent à la sauce noisy. Leur EP 4 titres enregistré par Jules Nehring des Bad Indians n'est pas une superproduction mais l'essentiel est bien présent dans les échos de ces guitares qui évoquent chez moi les premiers pas des Cramps dans la façon de maltraiter les tablatures de Link Wray. Le groupe oscille entre instrumental et chant partagé entre voix masculine (le très garage Communication) et voix féminine (le plus pop Undeath). Un single qui donnent envie d'en savoir un peu plus sur leurs auteurs....
 


2 commentaires:

  1. Salut Remi,

    peux-tu m'envoyer ton adresse mail?

    Eric (aka Ratboy69)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Eric

      mynewkindofkick@gmail.com
      A+

      Rémi

      Supprimer